S’arrêter pour avancer…

Mardi 2 juillet


Tout d'abord je prends un instant pour vous remercier, vous tous qui m’avez encouragé lors de mon périple à vélo de Gaspé à Piedmont. À travers tous ces kilomètres, cette météo si particulière à la Gaspésie, je me suis permis de m’arrêter, de prendre une pause de cette routine qu’est le travail et la vie quotidienne qui nous étourdit à certains moments.  Je me suis permis de réfléchir et de vivre le moment présent et profiter de ce que j’aime le plus faire au monde… être sur mon vélo et sentir ce vent qui nous mets en contact avec la nature et avec les gens.


S’engager pour une cause représente un travail colossal, cela demande une discipline que je n’ai pas toujours su maintenir, mais, peu importe le résultat, c’est la finalité et l’accomplissement qui compte.  


Lorsque la vie place dans notre parcours de vie un événement aussi terrible que la perte d’un enfant, on n’a pas vraiment le choix de s’arrêter, de prendre une pause pour revenir… et surtout continuer comme on veut bien.  Moi j’ai choisi de revenir, de vivre à fond, de profiter de la vie au maximum et d’aider, de donner, de m’entourer de gens avec qui je suis bien. Isabel, Julien vous êtes les personnes que j’aime le plus au monde, votre force, votre résilience est remarquable, vous êtes un modèle pour bien des gens et ma mère qui a 90 ans est solide comme le roc de Gibraltar, je t’aime.


Aujourd’hui après avoir décanté de tous ces kilomètres, il me reste que de belles images dans ma tête, je me sens bien, très bien et heureux d’avoir pris du temps pour moi et d’avoir contribuer à aider des gens.


J’ai encore beaucoup appris dans cette aventure, j’ai surtout compris bien des choses…


Lundi le 1 er juillet 2019 restera marqué à tout jamais dans ma mémoire, parcourir plus de 165 km avec des amis par une température exceptionnelle est le summum du plaisir et de la vie pour moi, Anne-Marie Poisson, Pascale Daudelin, Renée Laviolette, Martin Pelletier et Michel Levert, je vous remercie du fond du cœur de m’avoir permis de vivre ces moments de bonheur.  Bien sûr tous les gens qui était présents aussi, Mélina et Russ merci.


Enfin une personne à qui je dois beaucoup et qui c’est me remettre à ma place à l’occasion, Isabel ma blonde… Tu es mon modèle de résilience, de force et de joie de vivre, tu acceptes de me suivre dans mes projets et je t’en remercie, sans toi je n’aurais pu accomplir tous ces kilomètres, je t’aime xx


À oui, ne cherchez plus des libellules entre Gaspé et Piedmont… Isabel s’en est occupée 


Profitez de la vie… moi « Je choisis la vie »


  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Vimeo Icon
  • Black YouTube Icon